Referencement de site internet
Creation - Referencement - Publicite
Rejoignez-nous sur FACEBOOK

Chercher

Rejoignez-nous :

Les nouveaux boutons Facebook : J'adore, Grrr, Wouah...

Facebook lance aujourd'hui "Réactions" dans le monde entier : les nouveaux boutons J'aime, J'adore, Wouah, Triste et Grrrr. On vous en avait parlé en octobre 2015, à l'époque en phase de test. Exprimer des émotions et suivre les statistiques des J'adore, le nouveau Graal pour les annonceurs, c'est trop coooool nan ?

Comment ça marche les nouveaux boutons "Réactions" sur Facebook ?

Sur les ordinateurs, laissez votre souris immobile sur le lien ou le bouton j'aime, une fenêtre vous proposera de choisir entre J'adore, Wouah, Triste ou Grr. Sur les mobiles, tout pareil avec le doigt. On relache  pour valider.
Trop facile :

Quels sont les changements pour l'utilisateur ?

Pour l'utilisateur, "Réactions" c'est plutôt sympa et bienvenu, on va pouvoir commencer à donner son avis avec des Grrr ou partager son empathie avec des Triste. Pratique quand le petit chat de la voisine disparaitra ou pour la nième rupture de votre meilleur pote. Du coté positif, on a le choix maintenant entre J'aime, J'adore, et Wouah. OK.
Personnellement je rêve toujours du bouton "Rien à foutre", ou bien "Tu me gonfles", qui j'en suis certain rafflerait tous les suffrages. Mais bon, je préfère que mes "amis" se taisent encore discrètement quand je publie la photo n°250 de mon chien...

Quels sont les changements pour l'annonceur ?

Pour l'instant, les canaux officiels de Facebook indiquent que rien ne change, un clic sur un autre bouton que le traditionnel "j'aime" sera comptabilisé comme un like classique dans les stats d'engagement. Mon oeil.

Dans le fond, que fait Facebook ? Collecter des données personnelles pour mieux revendre de l'espace publicitaire. Lorsque les utilisateurs qualifiront leurs clics avec des "émotions", la précision du ciblage pour les publicités va encore s'accroitre, très fortement. Ce qui va donc évoluer très rapidement :

- Le classement des publications dans le fil d'actualité. Une publication majoritairement détestée sera sans doute moins visible que sa cousine "adorée". Qui a dit "pas sûr" ? Non, étant donné le but d'utilisation massive et les intérêts financiers liés à la publicité, le coté consensuel primera toujours.

- La qualité du ciblage des publicités. Avant, Facebook savait ce que vous aimiez et "revendait" votre fil d'actualité aux annonceurs. Mais sans plus d'informations ni de détails. Maintenant, Facebook va pouvoir préciser et classer votre niveau d'intérêt pour tel ou tel sujet, avec une échelle de valeur simple à utiliser pour l'annonceur. Si vous adorez les photos de chaussures à talon, vous allez être matraqué par la rubrique correspondante chez Zalando pendant les soldes. Et si vous aimez juste les converses, vous ne les verrez plus. Pour  un annonceur comme Zalando (c'est un exemple) qui dépense des millions d'euros en pub, c'est de l'or, mieux vaut investir sur les chaussures que vous adorez, pas sur les autres.

- Les statistiques des publicités et les nouveaux objectifs des campagnes. Le "j'adore" va coûter plus cher au client et pour l'obtenir, il vaudra mieux avoir une bonne dose d'humour que coller systématiquement des macarons "soldes" ou "dernière minute". Donc plus de travail, plus de neurones, plus cher.

- Les analyses des résultats donneront plus d'informations sur la perception des personnes touchées. On va enfin savoir si la pizza cassoulet a plus de j'adore que de Grrr... Rabah, si tu passes par là, c'est une blague :-) In Fine, les décisions coté client seront plus simples à prendre.

Une modification gadget dans l'intérêt de l'utilisateur ou bien ?

La prise en compte du goût des utilisateurs pour les gadgets importe peu. L'intérêt des annonceurs jusque là réticents à investir dans FacebookAds va augmenter, car l'outil actuellement assez grossier va devenir beaucoup plus pertinent.
Plus de pertinence d'un coté et aussi plus de complémentarité avec Adwords (la régie publicitaire de Google qui cartonne encore et pour longtemps), qui est certes très poussée, mais complètement aveugle en terme de perception lors du clic. Les informations obtenue sur Facebook permettront cette fois d'optimiser des phrases, des accroches, des images... comme jamais auparavant.

Vous avez envie d'essayer une publicité Facebook ?

Vous êtes entrepreneur, artisan, profession libérale et en panne de nouveaux clients ? C'est le moment de franchir le pas, contactez l'agence TTMOla première campagne est offerte.



Date de mise à jour de cet article : 24/02/2016
Etre vivant c'est bien, être visible c'est mieux

Vous avez déjà un site internet et vous êtes persuadés que votre site se doit d'être vivant pour être mieux référencé (en tout cas, plus que le site de votre concurrent), et pour que vos éventuels visiteurs ne se disent pas "zut, ce site internet est mort, il n'y a pas eu de mise à jour depuis longtemps". Alors entre nous, la sacro-sainte animation du site internet : mythe ou réalité ?

Black Hat SEO / White Hat SEO

Chapeau blanc ou chapeau noir ? Attention, ne choisissez pas trop vite celle qui vous plait le plus. Black hat SEO ou white hat SEO sont deux termes aussi vieux qu'internet, qui définissent deux groupes de techniques de référencement.

En 2015, la moitié des recherches Google se fait sur téléphone mobile

En septembre 2015, suivant les statistiques Médiamétrie, plus de la moitié des internautes français naviguent depuis un téléphone ou une tablette et depuis cet été, la moitié des recherches sur Google dans le monde se font sur mobile. Quel impact pour votre site internet ?

Sur internet, la taille compte !

Enfin, la taille de votre site sur les petits écrans des mobiles :-) Google conseille : "Fais de ton site un site responsive"... mais c'est quoi un site responsive ? Un site internet responsive est un site internet qui s'adapte automatiquement à la taille de l'écran sur lequel il est consulté, ordinateur, tablette ou téléphone mobile.

Combien coûte un site internet web-responsive ?

"ça dépend" (c) hmmm... si vous y pensez à la création de votre site internet, cela n'engendrera pas un surcoût important, et si votre prestataire est bon, tout sera déjà prévu sans facturation supplémentaire. Si votre site existe déjà, vous devrez régler une prestation supplémentaire pour le convertir en responsive.

Facebook teste les Emoji, et presque un bouton j'aime pas!

C'est coooool nan ? Des émojis pour dire 'je suis en colère' à volkswagen ou éviter de déchirer une chemise à un DRH, on peut s'exprimer maintenant. L'arrivée d'un bouton j'aime pas est une des rumeurs récurrentes du net. Il semblerait que cette fois, la nouvelle soit confirmée : des émoji sont en tests actuellement pour remplacer le célèbre bouton j'aime.

Contact
  • Agence T.T.M.O.
  • 355 rue Gérard Desargues
  • 11000 Carcassonne
  • 06.63.21.87.09
  • cyril@agence-ttmo.fr
  • Facebook lance aujourd'hui dans le monde entier les nouveaux boutons J'aime, J'adore, Wouah, Triste et Grrrr. On vous en avait parlé en octobre 2015, à l'époque en phase de test. Exprimer des émotions et suivre les statistiques des J'adore, le nouveau Graal pour les annonceurs, c'est trop coooool nan ?
Tous droits reserves (c) 2017 Agence T.T.M.O.
"Un site web c'est bien, qu'il soit visible c'est mieux..." 06.63.21.87.09